3 questions de Frédérique Clavel aux étudiants de Science Po

8 décembre 2019
8 décembre 2019 FinCoach le Groupe

Le 5 décembre, jour de grève j’intervenais auprès des étudiants de Science Po en Master Stratégie et Finances.

Je leur avais posé trois questions pour moi essentielles et sur lesquelles j’avais besoin de leur regard aiguisé :

–       Si l’on pouvait dire qu’il existe un leadership au féminin, quelles en seraient les principales caractéristiques d’après vous, sur le fond et sur la forme ?

–       L’ambition fait-elle bon ménage avec le respect des valeurs qui comptent pour vous ? Et si oui, quelles sont-elles ?

–       La joie au travail, est-ce une pure utopie ou un facteur de performance de l’entreprise

Je n’ai pas été déçue !

> Sur le premier sujet, leur vision est la suivante :  l’amélioration des performances des entreprises lorsqu’il y a plus de femmes en haut de la « hiérarchie » n’est pas liée à la supériorité des femmes. En tout bon sens, plus de mixité entraine plus d’intelligence collective et donc plus de performance !

La mixité des genres permet à chacun d’exprimer pleinement ses qualités dites féminines/masculines. Le nouveau style de leadership attendu par la génération montante s’appuie sur une valorisation des qualités féminines et masculines en évitant de les enfermer dans un rôle de genre.

L’accès aux femmes à des postes clés favoriseraient un tel leadership ! Et les organisations ont un rôle à jouer vers cette évolution !

Groupe : S. Babule, M. Forman, C. Kayem, P. Lesur,  Y Ridah

 

> Sur le second sujet, j’ai appris que les valeurs exprimées par ce groupe de jeunes Sciences Po ambitieux sont les suivantes :

Solidarité, Respect, Confiance, Humilité. Que ces valeurs peuvent constituer un véritable moteur de l’ambition.

Que l’association de ces valeurs à leur mission professionnelle serait pour eux synonyme de bonheur au travail.

Groupe : A. Akyurek, J. Batlle, A. Crespo, H. Diouri, O. Morice

 

> Sur le troisième sujet : très bel exposé sur la différence entre joie et bonheur. Pour ces jeunes dirigeants de demain, « le succès suscite la joie et la joie alimente le succès ».

La joie se travaille en entreprise autour de trois facteurs :

·      La culture de l’entreprise : valeurs communes, intégration, inclusion

·      Un management positif : écoute, considération, intelligence collective

·      L’engagement et la confiance : quête de sens et droit à l’erreur …

Groupe : Y. Aissaoui – M. Burgos Aguado – C. Personnic – N. Philippe – I. Wisniewski

 

Je les aime !!

Chers amis employeurs, écoutez-les … Votre marque employeur doit tenir compte de ces courants forts. Et surtout pas de bashing ! Ils sont trop intelligents pour se laisser berner…

CONTACT

Une question concernant nos services ? Envoyez-nous un message !